Le résultat tant attendu

En sortant du transfert,  l’interne nous remis une ordonnance avec une ovule à mettre matin et soir youpiii….ce n’est que du bonheur, et les fameuses prise de sang. Il faut en faire deux même si la première est négative,  il faut faire la seconde même si on a des saignements….

Le mercredi 4 octobre, je vais faire la prise de sang avec plein d’espoir,  je n’ai pas de saignements,  c’est bon signe non ?  Bien sûr je n’ai aucun symptôme,  je ne peux m’empêcher d’y croire un peu…. On se rend tous les deux au Labo avec le sourire. C’est fait ( elle ne fait pas mal du tout,  que du plaisir,  je lui demande si elle sera la vendredi,  j’ai tellement été massacrée à l’hosto,  si bien que j’ai gardé une trace de ce parcours du combattant sur le bras pendant 15 jours,  petit rappel,  la fille ne sachant pas piquer à essayé deux fois mais n’y arrivant pas m’a dit de faire l’écho et de revenir après,  qu’elle demanderai a sa chef de le faire si la troisième tentative n’était pas concluante,  je suis officiellement devenu le cobaye des piqueuses..)

Je dis à chouchou de tel a 13h, le résultat devait être faxé avant 14h à l’hôpital et à 12h45 impatiente sur ma chaise au boulot,  je commence à lui envoyer SMS sur SMS,  chouchou me réponds pas,  je l’appelle (pour celle qui ne savent pas ou je bosse,  téléphone interdit),  qu’importe je brave l’interdit,  c’est une question de vie ou de mort (bon d’accord je surenchéris).

Le fameux SMS arrive,  “c’est négatif” et une grosse,  grosse claque,  encore une et pourtant je n’arrive pas à m’y faire. J’ai beau dire à tout le monde que je sais que c’est négatif,  bien sûr qu’au fond de moi j’espère,  j’espère tellement. Pas de larmes je suis au boulot,  ils m’ont déjà vu dans un sale état,  rappelez vous…

Laisser un commentaire