La honte c’est quoi pour vous ?!

Le 2 octobre 2011 : Charlotte  vous à prescrit une irm et vous à répété plusieurs fois : allez y avant votre mariage,  il faut mieux savoir ce que vous avez,  c’est indolore, on ne sent rien.  vous voilà parti avec chéri (oui vous remarquerez que doudou vient toujours avec moi à mes rendez-vous)  pour passer le fameux irm euh je dois m’attendre à quoi exactement ? Vous surfez comme à votre habitude sur le net et la :

« L’examen n’est pas douloureux hormis la pose d’un petit cathéter dans le bras pour permettre l’injection d’un produit de contraste (le gadolinium qui ne fait pas mal ni ne chauffe lorsqu’on l’injecte) au cours de l’examen. L’utilisation d’un produit de contraste n’est pas systématique.

Dans certains cas de lésions digestives au milieu de l’examen on viendra vous demander de remplir votre rectum d’eau ou de gel d’échographie à l’aide d’une grosse seringue introduite dans l’anus, ca n’est pas agréable mais ça n’est pas douloureux ceci permet de mieux voir la différence entre la paroi digestive et la paroi des autres organes pelviens. »

Stupéfaction :  non c’est hors de question qu’on me touche de ce côté là… votre famille qui a toujours un mot gentil, « ne lis pas ce qu’il y a sur internet, c’est faux… Puis, c’est rien il en voit tous les jours des fesses » , mais bien sur,  vous revoyez votre soeur morte de rire à l’idée de vous imaginez le cul à l’air…

Au téléphone la gentille secrétaire,  on vous a prescrit l’iode ? Euh non,  vous prenez votre air niait,  pourquoi faire ?  Il y a une injection intraveineuse ainsi que de l’iode :  oh my god elle confirme l’horreur… Mais que faire ? Tentez de faire poussin sans savoir si quelque chose cloche la dedans et si ça poserait problème pour une éventuelle grossesse ou prendre son courage à deux mains et y aller, faut dire  que la douleur était devenue insupportable, aucun cachet ne ne me soulageait,  alors il fallait bien faire quelque chose,  Allez chéri on y va,nous voilà dans la salle d’attente toute tremblante quand on vous appelle…

C’est un  jeune homme d’une vingtaine d’année pas mal évidement qui va s’occuper de moi,  il  met l’intraveineuse,  cool aucune douleur.. Puis la madame,  je dois vous injecter le liquide dans les fesses,  tournez vous, mettez vous sur le coté,  oh purée,  Me voilà en train de lui demander si c’est obligatoire,  il me précise que non mais que c’est mieux pour voir et que ça ne fait pas mal, on y ait,  vous voilà rouge,  toute gênée,  l’horreur, alors les filles no stress on ne ressent aucune douleur,  juste une énorme gêne si on est très pudique comme moi…

Verdict : endométriose sévère et profonde !  madame appelez votre gynécologue rapidement, vous ne pouvez surtout pas rester comme ça,  il faudra peut être opérer…Un nouveau pallier : on vous parle d’opération…

 

2 réflexions sur « La honte c’est quoi pour vous ?! »

  1. Coucou Zabou. j’ai la presque confirmation que notre infertilité est due à l’endométriose. IRM le jour de la St Sylvestre (c’est un signe pour 2014 tu crois?). Je redoute car je suis très pudique. On touche pas à mes fesses!! 😉

  2. Coucou biquettellr,
    Surtout ne stresses pas, ne fais pas comme moi à passer des nuits blanches pour pas grand chose finalement. Le médecin pense que tu as de l’endo ou ? Le chirurgien m’avait demandé aussi de passer une écho rectal, je lui avais demandé de quoi il s’agissait bien que je le savais hein et je lui ai demandé si j’étais obligée, il m’a dit que non qu’il regarderait quand je serai endormi. Il y a toujours moyen de discuter avant chaque examen, et sincèrement celui la c’est rien du tout, plus de peur que de mal comme on dit 🙂

Répondre à zabou Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.