6 mois et J5 post transfert…

Depuis quelques jours j’ai le moral au plus bas, avec cette nouvelle fiv, j’essayai de relativiser pour le résultat mais depuis hier ça ne vas pas je suis au bord des larmes, je suis persuadée que cette fiv est négatif, oui car le seul symptôme qui m’aide a savoir si je suis enceinte, ce sont mes seins, et ce matin, j’ai craqué…Mais est ce le véritable problème ?
Bien évidemment le résultat de cette future fiv m’angoisse, me terrifie et contrairement a la
précédente fiv de janvier, j’avais quelques symptômes surtout mes seins, mais la, rien de rien, hormis quelques douleurs au bidons de temps en temps c’est tout ! et je me suis réveillée en larmes, je prenais sur moi depuis quelques jours sauf le jour ou j’ai regardé le reportage sur les mères porteuses en Inde de voir des bébés venir au monde en pleurant, je pleurai en même temps…j’ai dis a chéri que c’est trop difficile….
Ce matin je me suis rendu compte à quel point je n’arrive plus a avancer je pensais aller mieux ces derniers temps mais non, l’attente de cette fiv me met les nerfs a rude épreuves, je suis a bout, pourtant il faut s’accrocher mais c’est dur, je me suis un peu confiée a ma soeur par sms, lui ai fait comprendre a quel point je souffre, a quel point mes bébés me manquent, que chaque jour est une survie et que cette fiv finit de m’achever un peu plus chaque jours…
Elle m’a dit qu’elle était prête a me donner ses ovocytes et a porter le bébé, c’est beau, ça me touche mais ce ne sera pas réalisable et c’est la que je me rend compte que la tristesse est ancrée en moi et avec l’arrivée des fêtes il est très difficile de faire surface….
J’ai regardé mon calendrier et me suis rendu compte que finalement nous étions le 18 décembre, soit 6 mois que mes bébés nous ont quitté…Je comprend mieux mon état du jour, à croire que le corps nous le rappelle…
Je sais que le jour ou je serai enceinte ( si je le suis un jour) je devrais aller voir une psy, qu’elle m’aide a avancer, à accepter ce futur bébé, que celui ci ne soit pas un « bébé de remplacement »….
Je ne regrette pas d’avoir fait cette fiv mais elle m’atteint plus que je ne l’aurai cru…l’échec sera dur a avaler pourtant il faudra bien réussir à encaisser encore une fois…

20 réflexions sur « 6 mois et J5 post transfert… »

  1. Suis triste de te lire aussi mal aujourd’hui. Je sais que c’est inévitable, malheureusement, vu les horreurs que tu as vécu il y a 6 mois. Les mots me manquent mais saches que tu n’es pas seule et qu’on est toute là pour t’aider à évacuer ta tristesse.
    Pour ce qui est de cette tentative, je suis bien mal placée pour dire qu’il faut tenir le coup (je sais 🙁 ). Alors je vais croiser pour que la roue tourne du bon coté pour toi . bisous

  2. On a beau essayer de résister, de rester debout mais c’est impossible. Des moments de faiblesses faut les accepter et ne pas résister. Se laisser aller c’est libérateur.
    La douleur sera toujours la. Mais elle s’estompera.
    Mêmes si nos histoires, sont différentes ce matin j’étais dans le même état que toi. Chape de plomb sur mon corps. Les larmes qui commençaient a arriver. Impossible de mettre un pied dehors et d’affronter cet énième jour…et pourtant..
    Aucun conseils a te donner, aucun mots pour te réconforter… tiens bon on va y arriver Bordel…

  3. Ma première FIV de reprise avait aussi été faite aux environ des 6 mois avec deux TEC avant.
    J’étais dans le même état ambivalent entre l’espoir fou que cela fonctionne mais tellement dévastée par le manque des bébés.
    Avec le recul, je ne sais pas si j’étais prête mais l’est on vraiment un jour après avoir vécu le pire inimaginable ?
    L’espoir c’est ce qui nous tient debout.
    Tu es forte et courageuse Zabou.
    Prend bien soin de toi.
    Plein de bises de soutien.

  4. Merci ILGC, c’est la que je réalise que je n’étais pas prête mais l’ait on un jour ?
    J’étais trop naïve de me dire que ça refonctionnerai si vite mais ça aide a avancer dans notre désespoir…( on ne sait plus a quoi se raccrocher tellement on est désespérée).
    Si encore j’ai des findus ça me remontera le moral et m’aidera a affronter l’échec…
    Toi aussi prend bien soin de toi et de ton mari, gros bisous…

    1. L’espoir est permis tant que tu ne seras pas fixée. L’attente après avoir perdu des bébés est encore plus difficile qu’auparavant surtout quand on est seule à la maison à penser à eux. On supporte encore moins l’injustice de devoir repasser par tout ça.
      Plein de pensées pour toi dans cette attente.
      N’hésites pas si tu as besoin.
      J’ai vu que tu étais sur le forum des Petits Anges, j’espère que cela te fait du bien.
      Moi je n’y vais plus, n’en éprouvant plus le besoin et ne trouvant plus vraiment ma place sur le post PMA, presque toutes étant à nouveau enceintes…
      Trop dur pour moi.
      Gros bisous

      1. Oui le forum aide mais je ne vais pas dans la partie PMA car ça fait souffrir de voir les voir réussir et nous rester sur le quai…
        j’espère de tout coeur que tu auras bientôt ce bonheur qu’on nous a volé …
        gros bisous et merci d’être la 🙂

  5. J’ai souvent fait l’expérience de me sentir mal et de ne faire le lien qu’après avec la date du jour. C’est ancré si profondément en nous que même si on ne fait pas attention à la date celle ci se rappelle à nous.
    Est-on totalement prêt un jour à reprendre les essais ? Je pense que même si on attend 10ans on appréhendera toujours autant les choses. Il n’y a pas de moment parfait, il y a celui qu’on décide.
    J’espère que l’avenir te fera mentir et qu’il y a bien une petite vie qui s’accroche 😉

    1. Oui c’est une fois en larme que j’ai regardé le calendrier et je me suis dis  » tu devrais avoir honte, car ça fait 6 mois aujourd’hui  » et je n’avais même pas fait attention.
      Je ne regrette pas d’avoir repris la pma car je le voulais tellement mais c’est le contre coup je pense, puis si on a des findus, j’espère pouvoir faire le transfert en février ou mars, mais nous n’en sommes pas là…on a le pouvoir sur rien, alors a part attendre …

  6. Ton article me brise le cœur… 6 mois c’est si peu. Ça nous parait énorme sur le coup mais la douleur est encore tellement forte qu’on réalise que l’horreur a eu lieu hier.
    Il m’a fallu 3 ans pour faire mon deuil, même si aujourd’hui je n’ai aucun doute sur le fait que j’ai accepté ce que je pensais inacceptable, j’en n’oublie pas mon petit bout. Je pense toujours à lui mais différemment.
    Tu arriveras au bout de ton chemin j’en suis persuadée. Prends tout le temps qu’il te faut, fais des pauses si en ressens le besoin mais ne doute jamais de toi.
    Je t’embrasse ❤️

  7. L’attente après une fiv est déjà une torture, mais elle est encore plus dure à vivre après la perte de nos Petits, car nous avons besoin de croire à nouveau en la Vie, de se dire que la roue va bien finir par tourner.
    Je ne sais pas si il y a un délai à « respecter » après notre deuil, mais vous avez fait comme vous le souhaitiez.
    Le deuil de nos Petits est un cheminement qui est long et je rejoins Molkette, 6 mois c’est en effet peu et la douleur est encore là, vive.
    Bon courage à toi pour ces derniers jours…
    Bises.

    1. Tu as exactement résumé mon ressenti…Oui on a tellement besoin de croire a nouveau, le problème c’est que le chemin sera long, je ne comprend pas pourquoi la vie s’acharne autant sur les mêmes !
      Merci a toi, bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.