Option B

Début novembre nous sommes retournée a la PMA avec nos résultats catastrophiques, mort de trouille à l’idée de nous faire « jeter ». Oui jeter est le terme que j’avais choisi, jeter comme une merde pardon comme un mouchoir, je ne voulais pas aller a ce rendez vous, je ne voulais pas m’entendre dire que je n’étais plus bonne a rien, que nous avions réussi a avoir nos 3 amours et que maintenant c’était finis avec mes propres gamètes mais mon chéri lui y croyait, oui il espérait tellement pour nous 2, puis le rendez vous est arrivé.

A 16h15 nous avons été reçus, a 16h25 nous en étions sorti, quelques larmes ont coulés une fois le rendez vous passé, eh oui zabou a toujours un peu de fierté, ne pas pleurer devant cette femme qui nous a annoncé juste en regardant mes résultats hormonaux que nous ne pouvions plus faire de fiv, que ma fsh est trop élevé et que chez eux les fivs se font maximum avec un 12 ( chiffre a la con) ???!!! Mon mari a insisté, elle n’a rien voulu savoir  » vous avez autant de chances d’être enceinte naturellement que par fiv  » mon chéri demandant si nous avions des chances naturellement ?  » tout dépend de vos trompes mais dans votre ventre c’est le bazar », dépitée, dégoutée oui car je me revois ce 19 juin 2013 heureuse d’avoir été accepté en fiv comme si j’avais le BAC, oui voila a quoi on en est réduit…j’étais si impatience de commencer les traitements pour avoir notre bébé, grâce a eux nous avons eus nos 3 petits coeurs, nos 3 enfants, nous avons été transformés a jamais, nous sommes devenus des parents sans enfant a la maison.
Le psy me disait « on va vous laisser une chance, avec votre passé, on ne peux pas vous laisser tomber » hum lui avais-je répondu, les stats c’est importants vous savez …  » mais ce n’est pas de la médecine de penser comme cela » oui mais c’est cela …
Alors la médecin nous dis qu’il y avait l’option B ( dans ma tête ça se chamboule, IAC ?) oui il vous reste le don d’ovocyte, la je me sens mal, je me demande ce que je fiche dans son bureau, elle nous demande si nous avions déjà abordé le sujet avec chéri ( ben oui mais je ne voulais pas le lui dire), que ce serait mieux pour moi car j’ai fais des abcès ovariens et que ce serait dangereux pour ma santé de reponctionner a nouveau et bla bla bla …je lui dis juste qu’en France le don c’est pas possible au vue du temps a attendre, mais non qu’elle me dit si j’ai une donneuse (ben oui j’ai une dizaine de donneuses ben voyons) ce qui m’a choqué c’est qu’elle n’a pas eu le même discours avec ma collègue qui elle a un enfant en vie et qui doit maintenant passé par le don, que pour elle, le don serait difficile a accepter, car elle a déjà un enfant venant d’elle, et qu’il faut passer par l’étranger…ha parce que mes 3 petits ne sont pas de nous ? pfff, bref en 10 minutes c’était plié sans compassion, sans rien, chose si banale…ça m’a fait mal, j’avais espéré au fond de moi qu’on me laisserait une petite, une toute petite, une dernière tentative…j’avais eu mes 3 amours grâce a eux et maintenant on nous disais Adieu (sauf pour le don)…dur a avaler, dur a supporter, dur a accepter …

Une semaine après nous avions rendez vous avec le Pr F (celui de Pivoine), je n’avais pas envie d’y aller non plus, peur, tellement peur d’être mal reçu, peur d’être de nouveau jeté comme on dis, peur de de l’entretien, d’expliquer tout notre passé qui est loin d’être simple…un rien m’angoisse de toute façon…
Nous avons été reçu par un homme charmant physiquement et gentil, a l’écoute, le rendez vous dura bien 35 minutes…a t’il senti notre désarroi ? je ne sais pas, il nous a dis a 2 reprises que LUI voulait nous aider, qu’on avait besoin d’aide…. Il ne regarda quasiment aucun examen à ma grande surprise ou rapidement sauf le CR de Dr G fait a un confrère pour le cerclage définitif, alors je lui ai dis a deux reprises que ma fsh est mauvaise a 16, qu’on ne veut plus de nous, il m’a demandé le nom de la médecin et nous a dis « ha elle encore la bas celle la, ça fait longtemps », pour lui il n’y a pas que le bilan hormonal qui compte, que ce qui est positif c’est que j’ai réussi a avoir 2 grossesses, il nous fait refaire tous les examens que j’avais fais le mois dernier (pds hormonal, hysteroscopie chez un spécialiste Dr H, spermogramme, caryotype que nous n’avions jamais fais et il me fera l’écho sur mon prochain cycle a J3) sur Paris ou a Clamart, je ne vous cache pas qu’en ai marre de refaire tout cela, oui ras le bol) il nous a dis qu’une fois l’écho faite, on en saurait plus, nous sommes encore en attente de savoir si il pourra nous apporter son aide, j’ai une trouille de ne pas avoir de follicules ( dans ce cas il ne pourra rien faire) ….je suis terrifiée a cette idée…le seul à m’avoir dis que je ne suis pas vieille a 37 ans et avec un grand sourire que je ne faisais pas mon âge 😉 mon mari a confiance en lui, il a l’air très professionnel, on est entre de bonnes mains mais pour combien de temps ?! j’essaye de ne pas y penser mais je suis si fatiguée de tout cela comme j’ai dis au psy je serai courageuse si j’arrêtais tout cela, la pma, et cette idée de vouloir a tout prix cet enfant en vie en bonne santé, mais pour le moment je n’arrive pas a me résoudre a une vie sans enfant, pourtant il le faudra…je sens que le psy est dépité pour nous, face a autant de malheur et que ça continue a s’acharner …je lui ai dis que j’aimerai reprendre un traitement histoire d’être shooter et de passer mon temps a dormir pour éviter de penser a tout cela, mais pour lui ce n’est pas le moment, il faut attendre, oui attendre…et cette peur de chuter encore plus…nous parlons par moment du don avec chéri, nous sommes si perdue, notre couple résistera t’il encore longtemps fasse a toute cette pression, ce malheur ?!

Mon tatouage a été fait, heureuse d’avoir le prénom de mes petits gravés dans ma peau, a jamais ! ils me manquent tant mes titi, oh oui c’est si difficile…

Affaire à suivre…

5 réflexions sur « Option B »

  1. Je pense fort à toi Zabou et à tes titis. J’espère fort que les résultats d’examens seront bons. Plein de courage pour ce parcours si difficile à mener quand on est au plus mal. Gros bisous

  2. Zabou je te tire toute ma révérence dans les difficultés que tu as subi. J’espère que ce dr pourra vous aider dans votre desir le plus cher. Et non 37 ans ce n’est pas vieux. Même si la vie ne vous a pas gâté. Tiens bon. Douce pensée à tes 3 petits anges. Si tu as besoin de réconfort n’hésites pas.

  3. Zabou, je pensais à toi dernièrement et Je me demandais si tu étais repartir en PMA.j’ai ma réponse. La brutalité du corps médical me sidéra toujours surtout quand tu es dans un service pour avoir un enfant.je te souhaite tout mon soutien à toi et ton mari.tu sais que je serai toujours là pour vous mais je sais que pour te préserver je n’aurai pas de nouvelles de ta part(surtout depuis la naissance D’Elsa).
    Je le comprends. Je suis de l’autre côté de la barrière.la galérienne qui a réussi son but.
    Restes positives, même si cela est compliqué à cause de tes angoisses et tes doutes.je t’embrasse bisous

  4. Vous avez bien fait de prendre un deuxième avis. J’espère que les examens seront positifs, en même temps ils seraient salauds de te refuser cette tentative, tu as prouvé par deux fois que ça pouvait marcher. Je t’embrasse et pense fort à tes loulous, ils veillent sur vous sois en sûre.

Répondre à migoune Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.