Ne rien prévoir en PMA

Comme vous le savez sûrement, rien ne sert de prévoir quoi que ce soit en pma…c’est peut être ça qui est usant car notre vie finit par tourner qu’autour de cela, vais je pouvoir partir cette semaine en vacances ou en week end ? Est qu’un embryon va s’implanter, dans ce cas mieux vaut ne pas faire trop de voiture…l’avion on n’y pense encore moins… je me suis donc mise a calculer une éventuelle date pour le transfert de mon bel embryon (en même temps Dr pma m’avait dit que ce serait sur le
prochain cycle et que l’on pouvait espérer celui ci pour mi février).
Étant une élevé bien disciplinée et très angoissée a la reprise du travail (après 11 mois d’arrêt) forcément l’angoisse ne fait que de monter et revoir tous ces gens qui sont au courant de ma situation m’effraie au plus haut point bref) j’ai décidé de poser 3 semaines de cp supplémentaire pour couver tranquillement et m’éviter tout stress inutile…je suis donc censée reprendre le 4 mars et j’ai compté large car je sais que ça peut se modifier environ d’une semaine voir plus…
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque mon J1 arriva et que je laissa mon message sur le fameux répondeur a 6h33 du matin (oui la grosse angoissée que je suis n’en a pas dormi, imaginez qu’elle ne me rappelle pas ou dans la matinée alors impossible de me rendormir  …c’était le 27 janvier sachant qu’on est censé avoir un rendez vous écho et prise de sang 15 a 20 jours après le J1 et un transfert 1 semaine après maximum bon tout ça dans le meilleur des monde si l’embryon se réveille bien évidemment…. Même en n’étant pas douée en math, le calcul est vite fait …comme c’est une pma sérieuse et ponctuelle a midi le téléphone sonna et une interne sympathique me demanda si j’étais déjà sous patch (euh oui depuis une semaine, Zabou fait ce qu’on lui dit, ni plus ni moins) a ce moment la je me suis dis humm pourquoi cette question ?! On est toute censé respectés le protocole non ? Alors l’interne continua, vous êtes sous patch, oui madame, alors je vous propose le 25 février, sur le coup zabou n’a plus trop la notion du temps et lui demande l’horaire (la elle m’explique que j’ai le choix et me fait un discours sur l’écho et prise de sang, stop ma grande je suis de la maison depuis 2 ans je connais l’organisation par coeur malheureusement…) je raccroche et la je prend le calendrier et calcul… Si vous faites le calcul avec moi on se rend compte que si ça se déroule comme a leur habitude que le transfert aurait lieu le 4 mars si si, cela ne vous dis rien ? Quand chéri dis que nous sommes des poisseux, c’est jusqu’au bout ! Eh oui il y a de grande chance pour que mon transfert ait lieu le jour de MA reprise du travail ou du moins quelques jours avant eh bien évidemment vu le stress que celle ci provoque en moi, j’ai envie de couver sereinement cet embryon… Je m’en suis rendu malade si c’est le mot durant des jours et j’en suis parvenue que la seule solution c’était un arrêt de travail d’au moins 3 jours, ne pensez pas que je fais arrêt sur arrêt car ce n’est pas le cas, je ne suis jamais arrêtée mais depuis la pma je dois reconnaître que je n’ai parfois eu le choix et encore c’est rare ! Alors il va falloir attendre la fameuse écho pour savoir quand celui ci sera prévu, tel a la médecin qui en deux ans et demi ne m’a arrêtée que deux fois donc une journée car j’étais parti du travail en pleurant suite a l’échec de ma FIV et que j’étais a ramassée a la petite cuillère et j’avais espérée une semaine d’arrêt mais non zabou n’a jamais eu de médecin réellement compatissant pourtant c’est une femme alors j’avais posé des cp encore une fois et pourtant ma responsable de l’époque m’avait dit de me faire arrêter la semaine…et la seconde fois j’étais enceinte de quelques semaines d’Alex et Gabriel et étant malade elle m’avait arrêté deux jours car j’avais une  écho a passer pour savoir si mes brybry allaient bien a 1h30 de la maison …et alors quelle ne fut pas mon étonnement quand maman lui a apprit le drame qui s’est produit « mais pourquoi n’était elle pas venue me voir je l’aurai arrêté moi » ha bon pourquoi quand j’y étais allée a 5sa j’ai eu que deux jours d’arrêt et malade en plus et maman lui précisa que la gygy m’avait arrêté a  3 mois et demi car c’était une grossesse gémellaire et que j’avais de terribles douleurs au ventre dixit la gygy si ça avait été une grossesse singleton je ne vous aurai pas arrêté,  ben oui j’aurai accouché au boulot comme ça vu ce qui s’est passé (ça m’énerve de reparler de ça) comme si j’avais mendié quelque chose … et la médecin traitant rajouta a maintes reprises a maman  »  je l’aurai arrêté des le début moi ! »
Vous comprenez donc mon angoisse car me faire arrêter le jour de ma reprise du travail me terrifie et on verra si cette fois ci j’aurai un arrêt de plus de 3 jours … Et comment vais je lui présenter les choses aussi ….j’espère un peu de compassion cette fois car avec mes 3h de transports pour ce boulot je ne veux pas que ma tentative échoue car trop stressée …
Sans parler du fait que je serai restée sous patch 35 jours et qu’avec mon endométriose c’est vivement déconseillé en espérant que mon endomètre ne sera pas trop épais avec les deux patch villedot… (M’enfin ça c’est autre chose encore ) je m’égare du sujet principal.

12 réflexions sur « Ne rien prévoir en PMA »

  1. je comprends ton inquiétude. Mais tu verras, peut être que cela se décalera question dates. En PMA, il y a souvent des imprévus et des aléas, mais ça peut être aussi dans le bon sens. Donc , chaque chose en son temps. Ne pas crier avant d’avoir mal. Tu aviseras au moment voulu.
    Et puis tu sais, il n’est pas du tout prouvé que de ne rien faire favorise la nidation. Au contraire, reprendre le travail peut te permettre de penser à autre chose. Je croise en tout vas pour que le ptit pingouin se réveille bien.

  2. L’angoisse qui est généré par la pma est un pb récurrent auquel vient s’ajouter l’angoisse qui est généré également par le planing du calendrier..et encore à cela vient s’ajouter l’angoisse générée par notre travail et nos arrêts a répétitions.
    Ma pauvre je compatis.
    C’est vrai que c’est rageant de se dire qu’on reprend une telle date et que « bing » le transfert doit se faire ce mme jour. POURQUOI OUI POURQUOI FAUT TOUJOURS QUE CA TOMBE SUR MOI BDM : c’est ce que je me dit tout le temps !!!

  3. La pma c’est beaucoup beaucoup de surprise .., le mois ou je suis tombé enceinte ( mais fausse couche malheureusement ) c’était celui de mon mariage j’avais fais 20h de voiture presque pas dormis et le stress a 10 000 … Alors que tous les autres mois j’ai fait gaffe à tout et je ne suis pas enceinte !! La vie c’est parfois des belles surprises !! Je te le souhaite sincèrement …

  4. la PMA est toujours source d’angoisse et ça se comprend. Courage courage ma belle! Ca va bien se passer et la reprise pourrait presque être salutaire dans le sens où ça t’évitera de penser à tout ça.
    bisous

  5. Quel stress on ressent dans tes écrits ! Bon c’est tout à fait compréhensible c’est sûr, je pense que ça m’angoisserai aussi pas mal comme situation. Le retour au boulot pour la première fois depuis la perte de tes bébés, et le regard des gens, gérer la PMA et le boulot, et le regard des gens…
    Ceci dit comme disent les filles, le boulot peut rendre l’attente plus facile (chez moi y’a pas photo) et rester au repos ne favorise pas plus l’accroche qu’avoir une activité (j’ai déjà raconté que le jour supposé de la nidation pour Léonard j’ai déchargé un lave vaisselle de ma voiture !).
    Courage ma belle !

    1. Vous devez vous rendre compte a quel point je fais un blocage sur cette reprise, pour tout vous dire les conditions de travail sont déplorables, beaucoup de personnes demissionnent et le turn over y est important ….et vue mon état du moment, ça ne m’emballe d’y retourner mais j’essaye de travailler la dessus enfin vous comprendrez mieux mon état de stress.

        1. Tu comprends mieux mon état, en fait j’aimerai en finir avec la pma pour pouvoir en changer, en espérant pouvoir tenir jusque la…

          1. Tu sais c’est pas pour te déprimer mais comme tu le dis toi même on ne peux rien prévoir… Moi à cette époque je venais d’arrêter la pilule et je me disais « tiens le coup, bientôt tu seras enceinte, tu sera vite en arrêt (boulot très physique), ensuite tu monteras ta boite » la suite on la connait…
            Je sais que c’est très difficile de faire des projets pro avec la PMA mais il arrive parfois ça vaut le coup de se lancer 😉 (et sinon vu ton passé et l’ambiance de travail il serai tout à fait justifié de rester en arrêt)

Répondre à pivoinespma Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.