Mon Tom

Texte écrit le 4 aout 2016 que je n’avais pas publié…

Mon amour si tu savais comme je t’aime si fort. Tu nous manques tellement a ton papa et moi. Il y 1 an – 2 jours soit le 6 aout, je te donnais la vie a 18h59, je me souviens que je pleurais car je ne t’ai pas entendu pleurer et je revois Dr G me dire que tu avais gazouillé. Je n’avais pas pu te voir puisque tu étais en soins intensifs. Je revois ton papa qui etait a tes côtés me regarder avec un grand sourire a travers la vitre pendant que je me faisais recoudre. J’entends de nouveau Dr G crier du bloc qu’on attendait de tes nouvelles et de demander quelques minutes plus tard si le samu etait arrivé tout en me recoussant.

Je sais que ton papa est resté pres de toi jusqu’à que tu parte en samu et qu’il t’a fait un bisous avant ton départ. Comme j’aurai aimé t’avoir dans mes bras lorsque tu es venu au monde mais ton état était trop instable pour cela. Ton papa n’a cessé de venir te voir lorsque je n’etais encore transferé avec toi…il etait aupres de toi chaque jour, posait tellement de questions aux personnels qu’il connaissait toutes les machines par coeur. Il a assisté a tes 3 malaises, il a vu tout tes medecins courir pour te sauver. Tu as un papa exemplaire mon coeur. Il etait plus courageux que moi car j’apprehendais chaque fois de venir te voir tellement j’avais peur de te voir partir…je revois ton papa me dire le samedi 8 aout a 4h30 du matin par SMS que tu avais passé une bonne nuit et que tu allais mieux puis je le revois venir a 9h30 le lendemain en courrant me dire que tu allais partir, que tout étais finit que tu étais en train de mourir…je me revois raccroché ce tel en pleine communication avec ta tata. Je me revois courir pour que tu ne partes pas sans nous, je nous revois arriver avec tous ces medecins autour de toi et nous dire que tu faisais une hemorragie cerebrale grade IV, que tu allais t’eteindre dans la journee et qu’ils te transfusait des plaquettes et du sang pour que la famille puisse venir te voir si nous le souhaitons et me parler d’un eventuel baptême. Je revois l’infirmière te mettre dans mes bras sur un cousin…ta mamie arriver en pleures ainsi que ta tata qui te decouvrait pour la premiere fois (sauf ta mamie qui t’avais vu la veille et qui n’avait pas cessé de dire a sa soeur que tu etais trop beau.)
Je nous revois tous dans un silence de mort durant des heures a te contempler et la famille faire des allées venues dans ta chambre nommée  » jardin « …
Je revois la maman de ton papa attendre que nous soyons toutes les deux pour me dire en m’attrapant le bras en pleurant quelle ne voulait pas perdre ton papa alors que moi j’etais en train de te veiller, pff mon bébé d’amour j’avais envie de lui hurler que j’etais en train de te perdre moi !!! Oui elle avait peur que ton papa mette fin a ses jours car il l’avait évoqué devant tout le monde a la grande stupéfaction de tous…et pourtant nous sommes encore en vie mon coeur. Je ne sais pas ce qui m’a retenu peut etre le fait que ton papa n’a cessé de me dire qu’il etait desormais seul et qu’il n’avait plus que moi puisque ses géniteurs ne l’ont pas soutenu puisque des le jour de ta ceremonie…il n’a plus eu de nouvelles de son geniteur et doit se contenter d’un sms par semaine par sa génitrice, pas de telephone, rien…je les hais de ne pas prendre soin de lui…
Mon titi d’amour je taime si fort si tu savais.
Je nous revois ton papa et moi auprès de toi pour te veiller toute la nuit ce fameux dimanche, je revois l’infirmière te mettre contre ma peau et me souviens que ton rymthe cardiaque et les autres mesures etaient bonnes. Je revois ton papa faire de même. Je revois l’infirmière en te reposant dans ta couveuse nous dire que tu etais tout exité et nous dire de te caresser pour que tu sentes notre presence et que tu t’endors mais il n’en fut rien mon petit voyou !!! Je revois les medecins surpris que tu ais passé la nuit…je nous revois malgré ton etat de santé espérer qu’un miracle se produirait le lendemain…je taime si fort mon coeur….tu ne peux imaginer a quel point notre vie n’est devenu que néant. Que je ne sais plus quoi faire de ma vie…que je suis tant meurtrie mon amour. J’aurai préféré que ce soit toi qui vive et moi qui parte auprès de tes grand freres…je sais que ton papa se serait tellement bien occupé de toi…que de vivre avec cette souffrance ancrée en nous.
Demain nous retournons a la pma faire le point. Je hais cette pma qui va me rappeler tous ces beaux et mauvais moments. J’ai si peur de pleurer devant cette medecin lorsque ton papa parlera de toi mon coeur. Je ne me sens pas prete a recommencer ces traitements et une éventuelle grossesse. On en parle beaucoup avec ton papa et nous savons que meme si le cerclage définitif nous laisserai 95% de chance de parvenir a une fin heureuse, il reste 5 % déchecs, 5% de tuer un autre bébé a cause de mon corps de merde.
Le 4 novembre j’ai rendez vous pour mon tatouage, hâte de vous avoir gravé dans ma peau a jamais.
Je t’aime mon Tom.

8 réflexions sur « Mon Tom »

  1. Zabou
    Tu me touches toujours autant quand je te lis.
    Je pense à toi ton conjoint et tes 3 petits anges Tom Gabriel et Alex .
    Bon courage Zabou.
    Toi et ton conjoint vous êtes forts.
    Bises
    Zaza

    1. Merci Zaza pour ton soutien…j’espère que tes 2 enfants vont bien, ils ont du pousser depuis tout ce temps…bisous

      1. Zabou je ne savais comment te répondre. Voilà pourquoi je te réponds tardivement. Mes 2 enfants vont bien et ils poussent comme des champignons.
        Gros bisous
        Zaza

  2. Ton texte est tellement beau et touchant, il est plein d’amour et je sais que ton petit Tom là haut, tout comme ses deux frères, ressent tout ça. Je t’embrasse fort.

  3. Bonjour, j’ai lu votre histoire et découvert vos épreuves à travers votre blog…je suis vraiment touchée par tant de souffrances que la vie vous a imposé. Malheureusement, on ne choisit pas ses épreuves, je vous souhaite beaucoup de courage et d’amour pour la suite de votre parcours, quel qu’il soit, et surtout que l’espoir vous guide, ne laissez pas le désespoir vous servir de guide.

  4. C’est toujours si bouleversant de te lire, Zabou!
    Merci de publier ce si beau texte pour ton petit amour.
    J’ai lu que vous aviez rendez-vous en janvier, est-ce que vous avez eu des nouvelles vous permettant de vous projeter un peu? Est-ce que vous tenez le coup tous les 2?

Répondre à zabou Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.