Mode couvade

Je reviens vous donner des nouvelles de cette fiv…quand je vous avez laissé, nous allions a la première écho qui a révélé un nombre de follicules corrects d’après la gygy qui m’a fait l’écho ( une quinzaine de 6 a 11mm). J’ai donc poursuivis le traitement deux jours de plus et la, la Sf Julia m’a dit que c’était pas mal (ils étaient entre 17 et 10) mais qu’on devait poursuivre encore une journée de plus la stimulation pour en avoir un maximum…avant de passer a la ponction…
La ponction se passa comme la dernière fois, l’anesthésiste n’a pas ete capable de me poser la perf correctement donc une veine pété a part ça,  pas de douleurs sur le moment, le réveil fut difficile par contre, j’ai mis beaucoup de temps a me remettre de l’anesthésie, je pense que mon corps est comme moi fatigué de tout ça….rester dans ce lit l’hôpital a été dur, trop de souvenirs sont remontés a la surface…le médecin dr R, nous annonça que j’avais bien travaillé, avec chéri nous nous sommes regardés dubitatifs,  » heu moi la mauvaise réponseuse aux stims a bien travaillé, eh ben… » puis il me montre le chiffre sur sa feuille « 12 ovocytes », waouh, la bonne nouvelle…et ce matin lors du transfert d’un embryon a J2 de type 4a, on m’annonça qu’il m’en restait encore 6 de la même qualité, ils vont essayez de les pousser au stade blasto à j5-j6…l’équipe a été adorable, faut dire qu’ils avaient lu notre dossier avant …
Le médecin qui nous a reçu était celui que nous avions vu lors de mon rendez vous post fiv ( le bel italien), et je n’en avait pas gardé un bon souvenir mais la il a été très gentil, il a fait participer chéri pour le transfert, c’est chéri qui tenait la sonde sur mon ventre pendant que lui procédait au transfert, cette fois ci on a bien vu notre petit embryon, et le médecin nous a bien tout expliqué et m’a laissé plus longtemps allongé, il a détendu l’atmosphère car nous étions très stressés et c’est montré confiant pour nous…j’en garderai malgré tout un bon souvenir !
Je lui ai demandé si je pouvais prendre de l’aspegic nourrisson, il m’a demandé pourquoi, je lui ai dis pour favoriser la nidation, il m’a dit que la dernières fois mes deux brybrys qui étaient comme celui la de top qualité avaient tenu donc que ce n’était pas la peine et qu’après c’est une histoire de chance mais (on en avait pris pour nos bébés) alors on s’en ai procuré, comme ça quoiqu’il arrive, pas de regrets et si on arrive a avoir au moins un blasto, l’échec sera moins dur a vivre !
L’an dernier nous avions également eu la ponction un jeudi (chambre 222 contre 223 cette fois ci) et le transfert un samedi, si seulement ces similitudes ne s’arrêtaient pas …
Dans la salle de transfert, j’ai appris que la femme a côté de moi a perdu ses jumeaux a 2 mois et demi de grossesse et on était d’accord sur une chose, l’équipe médicale pourrait prévenir des risques d’une grossesse gémellaire car si on m’avait dit qu’on aurait pu perdre nos bébés, nous n’aurions jamais pris de risque a transférer deux embryons ! Elle aussi n’en a mit qu’un seul.
Être enceinte oui, mais pas en faisant n’importe quoi car les conséquences peut être traumatisantes et tellement douloureuses !

16 réflexions sur « Mode couvade »

  1. Et bien il ne reste qu’à croiser les doigts ! 🙂
    Tu sais je pense quand même que nombreuses sont les PMA qui préviennent des risques d’une grossesse gémellaire mais malgré ça quand on est dans notre parcours on veut bien souvent mettre le plus de chances possibles de notre côté. On est dans l’instant présent « je veux être enceinte » et on pense que ce genre de choses « n’arrivent qu’aux autres »…
    Je vais finir par me fâcher avec ma mère à ce sujet d’ailleurs, elle me sort à chaque coup « non mais ça va finir par marcher et tu aura même des jumeaux ! » et à chaque fois je lui répète que je suis en cycle spontané donc que les risques sont faibles, et qu’en plus ma grossesse sera suffisamment angoissante avec un seul, je n’ai pas spécialement envie d’en avoir deux. Mais non, elle ne veut pas l’entendre et me ressort son discours à chaque fois…

    1. Sincèrement nous la pma nous avait dit qu’en mettre deux nous laissait plus de chance et qu’avec mon endometriose, ils en mettait deux que c’était leur politique et qu’un seul c’était pas super car ça limitait les chances de moitié..elle nous avait parlé qu’on pouvait avoir une grossesse gémellaire mais pas des risques et je trouve ça dommage, mais c’est vrai qu’on se dit, ça n’arrive qu’aux autres ! On imagine pas que ça peut arriver !
      Pour rien au monde je ne remettrai deux embryons même si mon coeur le veut, la raison non ! Puis les médecins de la pma ne veulent pas car trop risqué donc je comprend que ça t’enerve quand ta maman te dis ca…déjà avec un on vivra une grossesse stressante alors avec deux, je ne l’imagine pas !

      1. C’est fou, ta pma doit être une des rares à encore faire la « pub » du transfert de deux embryons. La notre nous avait dit qu’ils nous encourageraient à n’en mettre qu’un mais que c’est nous qui aurions le dernier mot (enfin ça dépend aussi de la qualité). Au final on avait quand même demandé deux et pour les 2 FIV suivantes ils nous ont proposés trois. Ca parait fou, mais nos embryons étaient vraiment pas beaux…

        1. Ha j’en reviens pas, comme quoi ça dépend vraiment des pma, pour l’endometriose il préconise deux, en fait ça dépend de chaque patiente ! Après oui ça depend de la qualité aussi mais 3 waouh !

    1. Merci Pivoine, je fais la même chose pour toi, que cette fin d’année nous apporte un peu de bonheur et de sérénité. Gros bisous

  2. La vie est ironique et chaque grossesse différente, j’ai perdu ma fille à 5 mois de grossesse à cause d’une infection et par contre ma grossesse gémellaire suite à fiv s’est parfaitement déroulée. C’est vrai que cette grossesse gémellaire a été très dure physiquement (et moralement aussi). Par contre j’aurais fait pareil que toi si le contraire c’était passé.
    Chez moi quand on a 40 ans le centre de Fiv propose automatiquement 2 embryons (si c’est possible bien sûr). Ce n’est jamais simple!
    Toutes mes ondes positives t’accompagnent et il ne faut surtout pas perdre espoir.

  3. Merci pour tes ondes positives, j’en ai bien besoin !!! j’essaye de garder espoir malgré tout !
    La vie est étrange car tu as finalement réussi a donner a deux bébés, ce qui n’est pas simple, c’est beau, (c’est une fille et un garçon ?)
    bisous 🙂

    1. Il ne faut surtout pas se décourager même si c’est très dur. Mes 2 petites filles sont nées fin février 2014 et je n’y croyais plus. Le biologiste ne m’avait pas encouragée (vu mon grand âge (41 ans)) et mes 2 précédentes FIV … Transfert de 1 embryon à la première et rien à la deuxième… Je voulais avoir recours au don et puis après 6 ans d’attente le bonheur est enfin arrivé. Il m’aura fallu attendre la naissance des filles pour y croire, et j’ai encore du mal à réaliser!!!
      Il faut persévérer c’est ce qui permet de survivre . Perso je me suis toujours crue maudite et quand j’ai perdu ma fille j’étais persuadée que c’était de ma faute et que je ne méritais pas d’avoir d’enfant…
      Puis le temps a passé et mon chéri et moi avons repris le dessus.
      Le destin a été cruel mais il faut continuer car tout est toujours possible quand on garde l’espoir. Et puis tout ce que tu fais c’est pour donner un sens à cette tristesse !

      Bisous

  4. Ma douce Zabou, je pense très fort à vous : ton chéri, toi, et cette petite vie qui je l’espère de tout mon coeur a déjà fait son petit nid au creux de toi. Je t’embrasse fort fort fort <3

Répondre à Miss infertility Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.